Planck ! 21

Si la simplification de problèmes déjà simples est à la portée du premier homme politique venu, la simplification d’une œuvre en 13 tomes, si complètes selon les experts comme Lénine et autres Zinoviev qu’il fallait en passer par la dictature des masses prolétaires pour qu’elles réussissent à y comprendre quoique ce soit et perçoivent enfin la magnificence de l’avenir que les dites 13 tomes leur promettaient, cette simplification là disait l’auteur avant de se laisser bêtement interrompre par lui-même, risquait d’être sans doute beaucoup plus compliquée et aussi longue que douloureuse. Mais nos amis sénégalais –entre autre- seront d’accord, si un jésuite arriéré, borné, raciste et illettré question swahili a bien été capable d’expliquer la très mystérieuse question de l’Immaculée Conception et pire à la faire avaler à des individus parfaitement cultivés, civilisés et assez tolérants pour accueillir un type qui essaye de vous faire comprendre que vous vous êtes trompé toute votre vie alors qu’il aurait crevé tout seul dans la savane si on l’avait pas retrouvé. Si un jésuite donc peut réussir, aucune raison pour qu’un marxiste ne puisse y parvenir auprès d’un engin beaucoup moins sophistiqué qu’un roi même nègre, et ce, au contraire du jésuite, sans le plus petit fusil. Cela prit combien de temps ? Moins de temps que la conquête de l’Afrique mais assez de temps pour que les médias galactiques commencent à penser autre chose qu’aux terriens, et que la D-Mart puisse ainsi envisager de faire traîner le problème à l’infini de ses infinies possibilités juridiques. C’est à dire, compte tenu que, comme sur terre dans le passé, les médias cosmiques s’étaient, comme de petits animaux coprophages, adaptés à la voracité du spectateur zappeur, peu de temps. L’espace de trois pages publicitaires, un talk show, et une catastrophe d’ampleur cataclysmique dans l’œil droit d’Alpha du Centaure. 8 publicités de marques de shampooing, 13 de marques de jambon, 11 de yaourts allégés, 27 de médicaliments divers, 4 chanteurs, 3 comédiens et 8 journalistes en promo, 247 publicités de marques de lessive, 125 d’androïdes de loisir, 14 marques d’armes de défense, 450 millions de morts et 500 millions de blessés plus loin, T-REXÔ, puisque tel était son nom de série – Terrifiant Roboïde Ecorcheur Xénophobe – avait saisi l’idée de Révolution et partageait parfaitement le point de vue de Lénine (et accessoirement de Moïse Wonga) à savoir qu’une Révolution se réussit « par la science et par les armes ». Seul problème, mais cela n’en était pas réellement un en fait, pas du point de vue humain, c’est que ses circuits avaient tous à peu près fondu en ingurgitant les bases succinctes d’un marxisme adapté à son public, qu’il n’obéissait plus qu’à la voix de Wonga, comme un chien, et n’était pratiquement plus capable d’articuler que trois mots : Manger et Viva la Revolutíon ! Pour ses chefs, et tous ceux parmi les droïdes, veldasiens, robots, roboïdes, cyborg, et martiens divers qui se trouvaient là et qui n’eurent pas la bonne idée de se ranger de son côté, il devint parfaitement incontrôlable. Sans doute pourquoi la mutinerie commença d’abord par un aimable carnage un soir de rage, pour se clore par une prise d’otage, un jour d’orage… événement qui trouva plus tard sa place dans certaines pages des livres d’histoire sous le nom d’Incident sur le satellite Eiro mage. Et ne demandez pourquoi les circonstances se mirent ainsi à faire des rimes, ici l’auteur restera sage, il n’ira pas digresser une nouvelle fois sur la question des aléas de l’inspiration, et, accessoirement de la blanche page… c’est plus de son âge (…)

Gentiment, doucement, comme il sied à des invités de marque qui vous accompagnent depuis un bon paquet de chapitres, il se contentera de réveiller ses personnages de leur semi-léthargie et de leur glouglouter une mauvaise nouvelle.

Ou bien une bonne, c’est selon comme disent les Suisses avec leur humour particulier.

–          Qu’est-ce qui se passe ? pourquoi ces machins nous tiennent en joue ? grommela Montcorget, le visage ensommeillé.

Ce à quoi X911 répondit d’une manière normalement autoritaire, compte tenu des cinq droïdes armés derrière lui, mais parfaitement bizarrement du point de vue de Montcorget qui crut un instant a) avoir mal entendu ou b) le robot à l’eau exprimait une nouvelle fois son ignorance du genre humain par des propos, en ce qui le concernait, parfaitement diffamatoire.

–          Arrêtez de vous masturber, vous êtes en état d’arrestation, vous serez conduits dans 48h au bagne de Walla Walla.

–          De quoi ? grogna le comptable en cherchant autour de lui ses compagnons. Qu’est-ce que vous racontez espèce de malotru ?

–          Fin de la communication, coupa sèchement X911 en disparaissant.

N’écoutant que sa colère, comme d’habitude, Montcorget voulu se lancer à la poursuite du robot quand sa tête fit bong ! le sortant d’une douleur au front de son hypersommeil, et même immédiatement recraché avec un bruit de dégoût par l’œuf sur le revêtement métallique de la chambre. Il y fut bientôt rejoint par Berthier puis quelques secondes après par une Superbe encore titubante. Les autres étaient en train de sortir de leur léthargie quand la jeune femme se redressa maladroitement et alla flanquer une gifle à Berthier en aboyant :

–          Goujat !

–          Eh oh non mais ça va pas ! s’exclama ce dernier en essayant de se protéger.

Puis ce fut au tour de Ronga qui cette fois s’en prit à un Dumba rougissant.

–          Voyeur !

La claque partit avec un joli bruit. Dumba recula sous le choc, écrasant les restes de pied de Jean-René qui ne cria même pas mais ne s’en prit pas moins un coup de poing de la part de Dumba, qui lui traversa le visage comme un boulet de canon, lui laissant à la place du nez un joli trou pas tout à fait rond.

–          Toi si je te reprends dans la chambre de ma sœur.

–          ‘on mais za ba bas esbèce de bardouzard ! protesta ce dernier, avant que l’ensemble ou presque ne dégénère en bagarre générale.

Seul Montcorget et Lubna restaient interdits, interloqués, ignorants de quoi il en retournait – ou à peu près ils avaient de vagues souvenirs qui remontaient d’avant la crèche. Qu’est-ce qui s’était passé exactement ? Eh bien nos compagnons, venaient presque tous de faire connaissance avec le logiciel FANTASY XXX N°5Ò ! ou du moins de comprendre que leurs rêves érotiques n’en étaient pas vraiment. Mais à quel point, ça ils n’en avaient aucune idée.

 

Page de Publicité

 

Vous avez toujours rêvé de faire l’amour avec les plus grandes stars de l’industrie porno ? Vous aimeriez faire des choses à votre voisine mais vous n’osez même pas lui demander son prénom ? Vous rêveriez d’être un Casanova, ou peut-être une reine dominatrice mais vous avez peur des maladies ? FANTASY XXX N°5 est La Solution qu’il vous faut !

Avec FANTASY XXX N°5 de chez RealBlue sans quitter votre domicile, vous assisterez aux orgies les plus raffinées, multiplierez les partenaires des deux sexes, et vivrez absolument tous vos fantasmes.FANTASY XXX N°5 c’est plus de 13 millions de connections par minute, c’est l’accès à des millions d’esprits comme vous qui ne rêvent que de nouveaux plaisirs sans les contraintes d’une rencontre, et surtout c’est des partenaires sexuelles aussi lascifs et aussi disponibles que votre esprit pourra en concevoir. Car oui, avant tout c’est cela FANTASY XXX N°5 : l’assurance de pouvoir concevoir et vivre librement et sans la moindre contrainte tous les scénarios les plus érotiques, pornographiques, pour ne pas dire pervers que votre imagination décidera de créer. Avec FANTASY XXX N°5 vous êtes libre. Libre d’aimer, de copuler, de bander, de mouiller, avec le ou la partenaire de votre choix, et ce sans jamais connaître la honte d’être classé zoophile, sadomasochiste, ou même que votre partenaire habituel sache avec qui vous étiez ce soir. Plus la peine de tromper votre femme ou votre mari, inutile de vous cacher, finie la solitude de la masturbation, halte à la morosité sexuelle qui détruit tant de couples, FANTASY XXX N°5  vous fera vivre tout ce que vous avez rêvez de vivre sans avoir jamais osé le demander.

Alors, vous aussi, commandez vite votre kit FANTASY XXX N°5 et pénétrez… à votre tour dans un univers de délices.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s